Giverny Claude Monet Pont Bleu Jardin de Monet musée des impressioniste impressionisme impresionniste

L’impressionisme en bref !


« Un matin, l’un de nous manquant de noir, se servit de bleu : l’impressionnisme était né. »
Pierre-Auguste Renoir 
 
Son histoire, ses idées clés
L’impressionnisme est à la fois une esthétique et un mouvement.
Sur le plan esthétique il célèbre la modernité et le plein-air, la notation rapide, les couleurs vives. Sur le plan sociologique, il renvoie à un groupe d’artistes ayant choisi d’exposer en marge du salon officiel en 1874 et 1886.
Ce groupe se compose de Monet, Renoir, Degas, Pissarro, Caillebotte, Morisot, Cassatt…
 
En 1874, la première exposition a lieu dans les locaux du photographe Nadar. Monet y présente « impression, soleil levant », manifeste de l’esthétique de la rapidité. L’œuvre fait sensation et les critiques se déchainent contre ces artistes considérés comme des barbouilleurs ! L’impressionnisme est né !
Le groupe est assez hétérogène, entre le paysagisme de Monet et les œuvres plus classiques de Caillebotte ou Degas. Les artistes entretiennent cependant de bonnes relations et Caillebotte, qui vient d’une famille plutôt aisée, aide ses amis en achetant leurs toiles et en organisant des expositions.
 
L’impressionnisme n’aurait pas pu survivre sans l’aide d’un marchand :
Paul Durand-Ruel. Ce dernier prend certains artistes sous son aile, notamment Monet. Beaucoup d’entre eux vivent très modestement car le public Parisien boude leurs toiles. Durand-Ruel exporte l’impressionnisme aux Etats-Unis où il fait l’unanimité !
Après 1886, le groupe s’est fragmenté, chacun des peintres s’est concentré sur sa carrière personnelle. Une nouvelle génération arrive sur la scène publique, celle des néo-impressionnistes, avec notamment, Vincent Van Gogh.



EnglishFrançais